A l’approche de l’été, l’épilation devient incontournable. Néanmoins, il faut savoir choisir entre les différentes méthodes d’épilation, et cela n’est pas toujours aisé. Chaque partie du corps est unique, la peau y est plus ou moins sensible, et il faut éviter de l’irriter avec une méthode d’épilation non adaptée.

Les différentes méthodes d’épilation

Les parties du corps à épiler sont donc :

En d’autres termes, les parties du corps que l’on expose en été, que l’on découvre plus aisément.

Diverses méthodes sont possibles pour s’épiler :

  • La cire,
  • Le rasoir,
  • Les crèmes dépilatoires,
  • L’épilateur électrique (ou à lumière pulsée)

Chaque méthode possède ses avantages et ses inconvénients, selon la partie du corps à épiler.

A lire aussi : Les techniques d’épilation les plus courantes en détail

Il va de soi que, lors d’une épilation, il est préférable de se munir d’une crème adoucissante à passer après l’épilation, quelle qu’elle soit. Cela calmera le feu du rasage, ou de l’épilation, et apaisera la peau, devenue plus sensible. Il peut également s’agir d’une huile nourrissante, qui adoucira et nourrira la peau.

Pourquoi apaiser la peau juste après l’épilation ?

Toute acte d’épilation constitue une agression pour la peau, même lorsque l’on a l’habitude de s’épiler. Couper, ou arracher les poils, va rendre la peau plus sèche.

C’est pourquoi il est important de veiller à la nourrir et à l’hydrater immédiatement après l’épilation. Certaines cires – chaudes et froides – disposent de lingettes rafraîchissantes, qui vont hydrater la peau après le passage de la cire.

Cette étape est tout aussi importante que l’épilation en elle-même, c’est elle qui permettra à la peau de rester douce et souple.

La cire (chaude ou froide)

La cire est une méthode commune et appréciée, bien qu’elle demande du temps. Elle permet d’avoir une épilation optimale et durable, il ne sera ainsi pas nécessaire de recommencer avant un certain temps.

Une bonne épilation à la cire dure environ un mois, selon le type de poils.

Reste à choisir entre la cire froide et la cire chaude. La cire chaude est – encore – plus longue, car il faut laisser le temps à la cire de chauffer, mais elles procure une meilleure épilation. En effet, la chaleur dilatera les pores, permettant aux poils de mieux être retirés.

La cire chaude sera surtout recommandée sur les zones particulièrement sensibles.

Le bon côté de la cire ? Elle peut être utilisée sur toutes les zones du corps.

Le rasoir manuel ou électrique

Il est célèbre pour son côté radical et rapide. Il convient, lui aussi, à toutes les zones du corps, même s’il faut réitérer le rasage régulièrement.

Le rasage n’offre pas une épilation parfaite, car il coupe les poils à la base de la peau. Les poils repoussant chacun à un rythme différent, certaines zones seront donc forcément pourvues de poils.

Mais il est très efficace et est souvent utilisé lors d’un manque de temps, pour une urgence.

Les crèmes dépilatoires

Elles demandent, elles aussi, du temps. Les crèmes dépilatoires vont avoir la même action que le rasage, en dissolvant les poils.

Elles agissent généralement assez rapidement, selon les crèmes, et l’épilation sera plus durable que le rasage. En terme de temps, elles sont moins rapides que le rasage, mais bien plus que l’épilation à la cire ou à l’épilateur.

Pour les personnes supportant mal la douleur liée à l’épilation, elles sont un bon compromis.

Néanmoins, elles sont chimiques, et peuvent déclencher des allergies. Aussi, lorsque l’on n’a pas l’habitude de s’épiler de cette manière, un test cutané est préférable. Elles peuvent être utilisées sur les jambes et les aisselles, mais il est souvent déconseillé de s’épiler le maillot avec cette méthode.

L’épilateur électrique

L’épilateur, tout comme la cire, arrache les poils, procurant ainsi une épilation optimale qui durera.

Il requiert un certain temps, et une bonne luminosité afin de voir les poils pour mieux diriger l’appareil.

Très efficace, il arrive qu’il soit plus douloureux que la cire, selon la sensibilité de la peau.

L’épilateur est la solution parfaite pour les jambes et les bras.

Les méthodes les plus longues offrent souvent les meilleures épilations, car elles arrachent les poils à leur racine. De plus, les épilations à la cire et à l’épilateur diminuent les poils, ce qui n’est pas le cas pour la crème dépilatoire, ni pour le rasoir.

Ces deux méthodes demeurent cependant très pratiques quand on manque de temps, et mieux vaut toujours avoir un rasoir à portée de main.

A découvrir : Le comparatif des meilleurs épilateurs électriques

Quelle méthode d’épilation pour quelle partie du corps ?

Les différentes parties du corps ne répondent pas de la même manière aux différentes méthodes d’épilation : la peau n’est pas la même partout, certaines zones sont plus sensibles et demandent une technique spécifique, plus adaptée.

Les aisselles

epilation aisselles

Pour une épilation des aisselles, la cire ou le rasoir seront préférables.

La peau y est sensible, et les poils y poussent dans différentes directions, aussi la cire sera-t-elle l’option la plus recommandée, car il sera plus aisé de suivre le sens des poils pour mieux les éliminer.

Les cires chaudes seront recommandées, car elles dilateront les pores, permettant un meilleur retrait des poils.

Cela permettra une épilation plus rapide, ce qui est conseillé sur cette zone, très sensible.

Il est aussi possible d’user des crèmes dépilatoires, à la condition qu’elles soient faites pour les peaux sensibles. Elles sont néanmoins réservées au cas d’urgence.

Le rasoir sera efficace également, mais il faut veiller à ne pas irriter la peau des aisselles. S’il faut utiliser le rasoir, mieux vaut l’utiliser sous la douche, afin de limiter le risque d’inflammation.

De plus, le rasoir est souvent un obstacle à l’utilisation du déodorant immédiatement après, car le feu de la lame ne sera pas encore apaisé. Le talc sera plus recommandé.

Les jambes

epilation jambes

Les jambes peuvent être épilées avec toutes les méthodes, la peau y est moins sensible, et les poils y poussent de façon régulière.

Cela dépendra donc des préférences de chacune, ainsi, bien sûr, du type de poils.

Les épilations à la cire et à l’épilateur seront recommandées, car elles seront durables. Or, les jambes sont souvent la zone la plus longue à épiler. De cette manière, les jambes sont épilées et douces pour un moment.

Le rasoir et les crèmes dépilatoires prendront moins de temps, mais le résultat ne sera pas aussi excellent. De plus, ces techniques nécessiteront des retouches régulières.

Le maillot

epilation maillot

Le maillot est la zone la plus sensible, la peau y est plus fine. C’est également la partie du corps la plus douloureuse en épilation. Encore plus sensible que les aisselles, cette zone nécessite donc une méthode douce d’épilation.

Ici, pas question d’épilateur, mais la cire chaude peut être utilisée. L’utilisation du rasoir sur cette zone n’est pas appropriée, car les poils repousseront rapidement. De plus, le rasoir va irriter la peau, déjà sensible, et l’apparition de boutons, ou de plaques rouges peut être constatée. La repousse sera mauvaise, certains poils peuvent repousser sous-cutané – sous la peau – et nécessiteront alors la pince à épiler pour les retirer.

Le maillot est une zone très sensible qui est, en plus, mise à l’honneur en été. Pas question de boutons, ou tout autre défaut cutané !

Pour cela, il sera vraiment préférable d’user de la cire chaude.

Les bras

epilation bras

Les bras, comme les jambes, sont peu sensibles. La peau supporte toutes les techniques d’épilation.

Cependant, mieux vaut éviter le rasage. Les poils des bras sont rarement aussi importants, sauf exceptions, que sur les jambes, et la repousse des poils après un rasage est plutôt mauvaise.

L’épilateur reste, pour cette zone, le meilleur allié.

Les autres méthodes d’épilation plus efficaces et durables

Pour un résultat optimal et définitif, il est aussi possible de se tourner vers les techniques d’épilation définitives, qui traitent toutes les parties du corps.

L’épilation définitive consiste en une victoire éclatante sur les poils, mais reste encore onéreuse. De plus, elle requiert le passage dans un salon d’esthétique, ce qui n’est pas le cas pour les autres techniques, incluant également l’utilisation d’un épilateur à lumière pulsée à la maison.

Il demeure que, pour une épilation efficace, durable et parfaite, il est préférable de la faire dans un salon. Au moins pour la première, qui est souvent la plus compliquée, surtout lorsque l’on a laissé les poils pousser à leur guise – en se contentant, en hiver, d’un rasage, par exemple.

Que faut-il retenir ?

L’épilation la plus sûre est celle qu’offre la cire, elle est durable et très efficace, sans comporter de risques d’irritation ou d’inflammation. Elle peut servir sur toutes les zones du corps, y comprit les plus sensibles, ce qui ne sera pas forcément le cas pour l’épilateur électrique, sauf ceux dotés d’une tête d’épilation dédiée au visage ou au maillot.

Ce dernier reste très pratique pour les jambes et les bras, et moins onéreux. Ces deux zones demandent une certaine quantité de cire, et l’épilateur peut éviter cela.

A éviter le plus possible, sauf cas d’exception et d’urgence : le rasoir, qui a facilement tendance à irriter les zones, même celles peu sensibles.

A chacune d’opter pour sa technique, selon ses préférences… Et sa sensibilité !

A lire aussi : L’épilation orientale au sucre pour des jambes ultra douces

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here