L’épilation du maillot compte parmi les plus importantes à l’approche de l’été. Les maillots de bain sont à l’honneur, et nous faisons attention à notre épilation. S’il existe diverses épilations, c’est tout de même l’épilation brésilienne qui est la plus en vogue en ce moment, et à juste titre : elle est très élégante.

Qu’est-ce que l’épilation du maillot brésilien ?

L’épilation du maillot brésilien est le choix le plus logique pour celles qui souhaitent une belle épilation, sans pour autant s’épiler intégralement cette partie du corps. Certaines femmes souhaitent, en effet, conserver une très fine pilosité au maillot.

Le maillot brésilien consiste à laisser, sur le pubis, une zone triangulaire non épilée, qui suit la ligne des strings, tangas et autres maillots de bain échancrés. Elle est très élégante, et discrète. De plus, elle ressemble beaucoup à une épilation intégrale. Elle séduit donc de nombreuses femmes, qui trouvent, dans cette épilation, un bon compromis entre l’épilation intégrale et le désir de conserver une zone pileuse.

C’est une épilation semi-intégrale.

En effet, toutes les femmes ne souhaitent pas une épilation intégrale sous prétexte qu’elles aiment porter des maillots échancrés !

Comment effectuer une épilation brésilienne ?

Une épilation, lorsqu’on la fait soi-même, est plus complexe, car la zone du maillot est moins accessible que d’autres parties, comme les jambes.

Il faut être très rigoureuse si l’on désire une épilation parfaite, aussi belle que chez l’esthéticienne.

Penser à désinfecter la zone, car le maillot est une zone très sensible. Quelle que soit la technique utilisée :

  • Cire chaude,
  • Crème dépilatoire,
  • Rasoir.

Il faudra hydrater la zone avant de commencer à la travailler. Il est à noter que l’épilation du maillot au rasoir n’est pas conseillée. Les poils repousseront très vite, et il faudra rapidement faire des retouches. De plus, un rasage n’apporte pas cette douceur sur la zone que procurent la cire et la crème dépilatoire.

Le rasage sur cette zone sensible peut provoquer l’apparition de boutons, mais aussi de plaques rouges.

Quant à la crème dépilatoire, elle peut être utilisée, mais il faut veiller à choisir la bonne : certaines crèmes dépilatoires sont crées exprès pour les peaux sensibles, et mieux vaut les choisir pour cette zone.

Il ne faut pas oublier que le maillot est la zone la plus fine, la plus délicate que l’on a à épiler.

Comment réaliser la ligne d’épilation ?

A la cire, comme à la crème dépilatoire, cette épilation sera délicate, car il faut créer un triangle proportionnel afin que le résultat soit agréable.

Pour cela, il est conseillé de faire deux fines bandes (de cire ou de crème), de chaque côté, afin de délimiter les contours de la zone pileuse. Une fois les poils éliminés autour, il sera plus aisé de terminer l’épilation sans risquer de nuire à la zone non épilée.

Vous pourrez ensuite couper, à l’aide de petits ciseaux à bouts ronds, les poils du triangle, afin qu’ils ne soient pas trop longs.

Si vous optez pour l’épilation à la crème dépilatoire, faites bien attention à appliquer la crème dans le sens contraire de la pousse du poil, afin que la base des poils soit bien en contact avec la crème. Ainsi, l’épilation sera plus complète, et demandera moins de retouches.

Patientez le temps voulu pour que la crème agisse.

Lors d’une épilation à la cire – choisissez-la chaude, afin d’obtenir une meilleure épilation – le sens du poil est également très important.

Sur le maillot, les poils ont différents sens de pousse, qu’il faut connaître avant d’appliquer la cire ou la crème. Assurez-vous d’appliquer la cire dans le bon sens, et arrachez la bande d’un geste vif.

Cela évitera une douleur trop intense, et permettra un meilleur retrait des poils. Avant de retirer la bande, chauffez-la du plat de la main, afin que les poils y adhèrent correctement.

Une fois la zone entièrement épilée, terminez avec la pince à épiler pour éliminer les poils récalcitrants, puis appliquez soit une huile post épilation, nourrissante, soit une lingette hydratante et désinfectante. Certaines cires sont vendues avec les lingettes intégrées au pack.

Vous désinfectez ainsi la zone, tout en éliminant les résidus de cire.

Terminez avec du talc, si vous avez utilisé une lingette. Ce n’est pas la peine dans le cas de l’application d’une huile : elle aura éliminé les résidus de cire et nourrit la peau.

Quels outils utiliser pour cette épilation ?

Une épilation se prépare, et mieux vaut prévoir les outils nécessaires pour éviter d’être à cours le moment venu.

Pour une épilation à la crème dépilatoire

Une crème pour peaux sensibles, pour éviter les risques d’allergie et l’apparition de plaques rouges et de boutons.

Des lingettes désinfectantes et adoucissantes pour préparer l’épilation, et pour apaiser la peau après le retrait de la crème.

Une pince à épiler pour éliminer les poils récalcitrants.

Éventuellement, du talc. Il finira d’apaiser la peau.

Pour une épilation à la cire

Un appareil à cire, les appareils roll-on sont excellents pour une épilation à faire soi-même, ils délimitent avec précision la zone à épiler et chauffent la cire à la bonne température.

Des lingettes désinfectantes et adoucissantes.

Une huile nourrissante, pour éliminer les résidus de cire.

Une pince à épiler.

La veille de l’épilation, il est conseillé de faire un gommage de la zone, en massant délicatement en gestes circulaires. De cette manière, vous éliminerez les impuretés de la peau et éliminerez les poils sous peau.

Ce sont des poils qui auront tendance à pousser sous la peau. Ils ne pourront donc pas être épilés. Un gommage est le meilleur moyen de les éliminer.

De manière générale, lorsque nous pratiquons une épilation régulière, des gommages réguliers sont conseillés. Effectuer un gommage par semaine de la zone à épiler permet une épilation optimale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here