Jusqu’à il y a peu, l’épilation à la lumière pulsée (qui offre de nombreux avantages) était réalisée uniquement par des professionnels en institut ou par des professionnels de la santé tels que les dermatologues. Aujourd’hui, il est possible de se procurer des épilateurs à lumière pulsée dans le commerce. Mais cette technique n’est pas sans danger, et il convient de bien respecter les consignes d’utilisation. Mais quels sont ces dangers et dans quels cas ne pas utiliser la lumière pulsée pour éliminer les poils ? Suivez le guide.

La lumière pulsée, c’est quoi ?

L’épilateur à lumière pulsée envoie des flashs de lumière (intenses) répétés, qui atteignent le bulbe du poil (le follicule pileux). Cette lumière est une source de chaleur qui s’attaque à la mélanine et finit par détruire le poil à la racine. On utilise également cette technique pour des séances de photo-rajeunissement, afin d’éliminer les tâches de la peau dues au vieillissement ou au soleil.

Les dangers de l’épilation à lumière pulsée

Pour la peau

La lumière pulsée est une source de chaleur qui s’attaque à la peau. Il faut donc bien être consciente des possibles effets secondaires qui peuvent survenir. Quelques minutes ou quelques heures après une séance, des oedèmes ou des ampoules peuvent apparaître sur la zone traitée, de même qu’une dépigmentation. Si le délai entre chaque séance n’est pas respecté, des brûlures apparaissent. Il faut faire particulièrement attention à ne pas diriger la lumière pulsée vers les grains de beauté, les cicatrices ou les tatouages.

Pour les yeux

Si vous regardez le soleil directement sans protection, les cellules de votre rétine peuvent être irrémédiablement endommagées, voire détruites. C’est exactement pareil avec la lumière pulsée. Si vous possédez un épilateur à lumière pulsée, il est recommandé de porter des lunettes de protection, mais la plupart des marques ne fournissent pas cet équipement. Les produits ont généralement un système de sécurité qui empêche la lumière de se déclencher tant que l’appareil n’est pas en contact avec la peau, mais des essais menés par le laboratoire national de métrologie et d’essais ont démontré que cette garantie n’était pas suffisante. Si vous vous épilez à la maison, pensez donc à acheter des lunettes de protection.

Les contre indications de l’épilation à lumière pulsée

Cette technique d’épilation semi-définitive, pratiquée à la maison ou en institut, est totalement contre-indiquée pour les personnes qui sont dans ces situations :

  • peau noire, très pigmentée, très bronzée : les risques de dépigmentation sont très élevés, même en institut, de même que les brûlures. Cela vaut aussi pour les peaux bronzées artificiellement avec une crème autobronzante ;
  • peau trop blanche ou les poils blancs : l’absence de mélanine empêche le transfert de chaleur, ce qui rend la technique beaucoup moins efficace ;
  • grossesse : c’est une technique traumatisante pour la peau
  • système immunitaire affaibli : diabète type 1 et 2, maladie du sang, chimiothérapie,
  • traitement médicamenteux avec antibiotiques, médicaments photo sensibilisants…

Quelles sont les précautions prendre ?

Avant une séance

  • pas d’exposition au soleil, entre 2 et 4 semaines avant une séance ;
  • pas d’autobronzant ;
  • aucune épilation à la cire (la racine du poil doit toujours être présente sous la peau) ;
  • il est recommandé de se raser 48h avant la séance pour raccourcir le poil.

Pendant une séance

  • porter des lunettes de protection pour éviter le contact avec les yeux.
  • protéger les zones à risques : grains de beauté, tatouages, cicatrices

Après une séance

  • refroidir la zone traitée : pack de glace, gel d’aloe vera… ;
  • aucune exposition au soleil pendant environ 2 semaines après le traitement ;
  • utiliser un fort indice de protection solaire entre deux séances ;
  • ne pas mettre d’auto-bronzant ;
  • éviter de faire de l’exercice environ 24 heures après une séance.

Et pour l’épilation à la maison ?

Il convient de respecter les mêmes précautions que pour une épilation dans un institut. La plupart des produits sont conformes aux normes de sécurité, mais on n’est jamais trop prudente.

  • achetez des lunettes de protection que vous mettrez pendant votre séance d’épilation ;
  • ne passez pas l’épilateur sur les zones très sensibles ;
  • respectez scrupuleusement les consignes de sécurité de l’appareil ;
  • attendez environ 2 semaines avant de vous épiler à nouveau (vous pouvez vous raser entre temps, mais pas de cire) ;
  • consultez un dermatologue une ou deux fois pendant votre traitement afin de déceler la moindre anomalie qui pourrait survenir ;
  • si vous ressentez une douleur anormale après une séance d’épilation, ou si votre peau vous paraît trop brûlée, consultez un médecin dans les plus brefs délais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here